RIVO AMORCE SES ACTIVITÉS EN RÉGION : UNE DÉMARCHE DE LONGUE HALEINE

Un texte de Monique Tremblay
M.A.Psychologie-RIVO 

 

En 2019, grâce à un soutien de Bell Cause pour la Cause, RIVO a commencé à développer ses activités dans 5 régions du Québec.  Depuis quelques années, les intervenants d’organismes communautaires en accueil et installation des réfugiés dans diverses régions désignées par le gouvernement du Québec, demandent à RIVO de leur apporter un soutien.  Les organismes reçoivent des personnes réfugiées et des familles provenant des camps de réfugiés des Nations Unies. Elles ont fui leur pays, après avoir vécu des persécutions, des guerres, des génocides, ce qu’on appelle la violence organisée par des états.  Certaines de ces personnes présentent des souffrances psychologiques majeures, dépressions, stress chronique, stress post- traumatique.  Les organismes de certaines régions ont demandé à RIVO de les aider à mieux répondre aux besoins de soins psychologiques de deux façons.  D’une part en formant des intervenants communautaires auprès des réfugiés à mieux comprendre les défis que vivent ces personnes dans leur adaptation au Québec, et de mieux apprécier le poids de leurs souffrances psychologiques sur leurs efforts d’intégration ici. D’autre part en épaulant des intervenants en santé mentale des CLSC dans l’adaptation de leurs approches en psychothérapie aux besoins des personnes réfugiées qui présentent des traumas découlant de la violence organisée.  De plus, deux psychologues en pratique privée sensibles à la situation des réfugiés, dans 2 régions du Québec, et devenues membres du RIVO, offrent des services de psychothérapie à des réfugiés, depuis un an. Dans une 3è région, une autre psychologue s’est jointe à nous, et s’apprête à offrir ses services.

 

 

Pour répondre aux besoins de formation, nous avons construit un modèle de partage des connaissances sous forme d’ateliers de co-développement.  Ce processus se déroule une fois par mois ou aux 6 semaines.  Certaines rencontres sont co-animées par des intervenants chevronnés en immigration de la TCRI et par des psychologues et psychothérapeutes du RIVO.  D’autres rencontres s’adressent seulement aux membres du RIVO.

Les psychothérapeutes présents apportent des éléments de formation sur la santé mentale, sur les attitudes aidantes avec les personnes souffrantes, et sur les façons ajustées et adaptées d’aborder les personnes et d’intervenir. Cette formation continue soutient les intervenants dans leur travail, alimente leur carnet de références et les aide à se créer un réseau de collègues auxquels avoir recours au besoin. Ce type de formation facilite l’ancrage de nouvelles connaissances et de nouvelles pratiques dans le quotidien.

 

Afin de solidifier ce travail, et d’en accroître progressivement la portée en 2020, RIVO se prépare à offrir des activités de co-développement par vision conférence. Nous en ferons l’annonce quelque part en 2020.

« Pour répondre aux besoins de formation, nous avons construit un modèle de partage des connaissances sous forme d’ateliers de co-développement.  Ce processus se déroule une fois par mois ou aux 6 semaines 


Faire un don Devenir bénévole
Blogue RIVO AMORCE SES ACTIVITÉS EN RÉGION : UNE DÉMARCHE DE LONGUE HALEINE
Un texte de Monique TremblayM.A.Psychologie-RIVO    En 2019, grâce à un soutien de Bell Cause pour la Cause, RIVO a...
Un texte de Monique TremblayM.A.Psychologie-RIVO    En 2019, grâce à...
Facebook

Facebook

Restons en contact