Entrevue de Cécile Rousseau

Enfants syriens : la délicate tâche de l'accompagnement psychologique

 

Source: "Gravel le matin", SRC
Le mercredi 6 janvier 2016
Cliquer ici pour écouter l'entrevue

 

Docteur Cécile Rousseau, pédopsychiatre et professeur titulaire au Département de psychiatrie de l'Université McGill
Docteur Cécile Rousseau, pédopsychiatre et professeur titulaire au Département de psychiatrie de l'Université McGill     Photo : Radio-Canada/Stéphanie Dufresne

Lorsqu'il est question de l'accueil des réfugiés syriens au Canada, on étale des chiffres, mais on oublie souvent les répercussions psychologiques sur les réfugiés et tout particulièrement sur les enfants. Si plusieurs devront composer avec des traumatismes et des vulnérabilités, ce sont aussi des enfants qui ont un grand potentiel de par leur vécu hors du commun, explique la pédopsychiatre Cécile Rousseau. 
 
« Le cerveau des enfants c'est de la pâte à modeler, c'est très malléable. On peut donc s'attendre à des enfants vulnérables, mais aussi à des microadultes, des enfants très responsables» explique-t-elle. « Ils ont un grand potentiel. » 
 
La plupart des jeunes réfugiés qui arriveront au pays au cours de l'année porteront toutefois déjà un lourd bagage : 79 % d'entre eux ont perdu un proche et la moitié a déjà vécu plus de 5 traumatismes. Il ne faut pas pour autant les voir comme des enfants abimés ou malades, met-elle en garde, car on risque de passer à côté de leur potentiel. « Il ne faut pas minimiser leur résilience ni médicaliser les enfants qui n'en ont pas besoin. » 
 
L'important, estime-t-elle, est de ne pas les traiter comme des enfants extraordinaires avec des privilèges, car il y a un risque de créer des rivalités. « Il faut un accueil chaleureux, avec une sensibilité, certes, mais il faut les traiter comme des enfants ordinaires, pas en héros ni en victimes. »  
 
Dès la rentrée de cette semaine, les écoles devront se prêter à l'exercice délicat d'accompagner les petits réfugiés en prêtant attention aux aspects cognitifs comme émotionnels.

 


Faire un don Devenir bénévole
Blogue Pardonner à son bourreau
Un texte de Véronique HarveyT.s., psychothérapeute, membre du réseau RIVO En cette Journée mondiale du soutien pour les victimes de...
Un texte de Véronique HarveyT.s., psychothérapeute, membre du réseau RIVO...
Facebook

Facebook

Restons en contact