When Generosity Turns its Face and Smiles Back at You

Text by Penny Rankin
From St Matthias Church, Montreal

Four years ago this coming September, marked a turning point in our collective conscience: the image of the body of Aylan Kurdi washed up on a beach, thrust us into the nightmare that today frames the ordeal of many of the over 68 million displaced persons whose lives are at risk and who daily seek both hope and sanctuary. Outpourings of shock paired with compassion morphed overnight into action as communities sought to meet the distress, pain and horror that continues to unfold across the globe. This arena of despair however, cannot be fully understood by limiting it to geography and statistics; many many of those whose journey ended here in Canada arrive scarred and scared – their wounds not always visible. RIVO’s commitment is to helping heal those wounds.

This is an olive tree. It has a lot to do with our region and it symbolizes blessings for me. Olive trees take long time (10 years) to bear fruit. Their continuous existence is greatly due to generation planting for the next generation. A real example of how paying forward makes every one happy.
(Photo by James Lee on Unsplash)

 

Lire plus
publié le 21 / 06 / 2019

En amont de la clinique de l’extrême

Un texte de: Gabrielle Roy, étudiante en psychologie de l’UQAM

Selon Michel Peterson, psychanalyste, travailleur social et clinicien de RIVO, la clinique des demandeurs d’asile est essentiellement politique au sens où il est impossible de ne pas élaborer une réflexion et une position sur le vivre-ensemble et sur les modalités à partir desquelles on pense les liens entre les individus. Michel Peterson constate que le monde s’est construit par les migrations et les guerres, et que la violence est bel et bien inhérente au psychisme humain. La torture est un passage à l’acte d’une extrême violence, mais, selon lui, il faut savoir que cette violence, chaque humain la porte en lui.

FOULE_.jpg

Lire plus
publié le 24 / 04 / 2019

Bilan 2018 : RIVO célèbre ses 25 années d’existence!

L’année 2018 célèbre les 25 années d’existence du RIVO avec sa campagne De la survie à la vie. Cette année, RIVO a présenté son tout premier porte-parole officiel, Andy Thê-Ahn, le célèbre designer de mode d’origine vietnamienne qui a fui les horreurs de la guerre pour créer la beauté au Québec.  Andy a offert en primeur au RIVO son tout premier récit de vie publié dans le blogue du RIVO.  Merci Andy!

Grâce au lancement de sa campagne médiatique au mois de mars 2018, le RIVO a gagné en notoriété et visibilité. Le grand public découvre l’expertise d’intervention auprès des personnes ayant subi de la violence organisée, signature du travail indispensable du RIVO. Au total 40 entrevues dans des médias majeurs incluant Radio-Canada Première, les journaux La Presse et Le Devoir; le magazine Elle Québec, Salut Bonjour, Radio-Canada International, pour n’en nommer que quelques-uns. Le RIVO en profite pour souligner qu’au cours de ses 25 ans, 40 000 heures de thérapie gratuites ont été offertes aux nouveaux arrivants les plus vulnérables, et ce, grâce au haut niveau d’engagement de ses membres.

Cliquer pour la revue de presse

Lire plus
publié le 19 / 12 / 2018

Humanité retrouvée

Un texte de Mariam, une femme originaire de la Syrie

Je suis une réfugiée, mais je ne l’ai pas toujours été.  Avant, j’ai été une personne, comme toute autre personne, comme vous.

Si vous m’aviez connu avant, vous auriez su que je suis enseignante d’anglais au niveau primaire et que j’adorais mon travail.

Vous auriez su que je rêvais depuis l’âge de 16 ans à voyager et vivre ailleurs. Et que même si la majorité de ma famille est à Montréal depuis longtemps, je n’ai jamais pensé à voyager ou habiter au Canada. C’était trop loin et trop froid.

Vous auriez su que depuis l’âge de 12 ans, Garou était le grand amour de ma vie et que j’ai grandi avec les chansons françaises et québecoises.

Vous auriez su que je rêvais de rencontrer l’homme de ma vie, et d’avoir une famille.

Vous auriez su que j’ai 12 amies très proches de moi. On travaillait ensemble, on voyageait ensemble, on s’accompagnait dans tous les moments spéciaux de nos vies.

Lire plus
publié le 07 / 12 / 2018

Retour sur le Colloque "Parcours de résilience"

Un texte de Noémie Trosseille, M.Sc. Anthropologie

Dans le cadre du colloque Parcours de résilience : accompagner les réfugiés suite aux traumas, organisé les 16 et 17 octobre par le Centre d’expertise sur le bien-être et l’état de santé physique des réfugiés et des demandeurs d’asile du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal, en collaboration avec le centre de recherche Sherpa, s’est tenu un symposium portant sur les traumas associés aux violences basées sur le sexe (VBS). À l’occasion étaient réunies Jennifer Lys Grenier, coordonnatrice du volet femmes de la Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes (TCRI), Leah Woolner, intervenante au Mouvement contre le viol et l’inceste (MCVI) et Véronique Harvey, psychothérapeute au Réseau d’intervention auprès des personnes ayant subi la violence organisée (RIVO). Cette dernière a livré une présentation portant sur l’excision, qui fait l’objet de ce présent résumé.

Lire plus
publié le 30 / 10 / 2018

L’accompagnement des personnes victimes de violence organisée: un travail de transcréation

Un texte de : Gabrielle Roy

Une présentation du travail de Michel Peterson, psychanalyste, travailleur social, et membre clinicien de RIVO depuis 2003 jusqu’à ce jour. 

 

En 2003, Michel Peterson, membre de l’École lacanienne de Montréal, faisait des interventions pour Jardin couvert du YMCA de la rue Tupper à Westmount, qui, aujourd’hui, héberge temporairement des personnes réfugiées. Ses interventions se situaient entre travail social et psychanalyse. Il veillait également à la collecte de vêtements, de livres, à la construction d’une bibliothèque et faisait de l’animation sociale. C’est dans ce contexte de travail qu’il a été invité à se joindre au RIVO par la directrice du Jardin couvert de l’époque. Le RIVO l’intéressait pour plusieurs raisons, notamment pour la liberté d’approche clinique avec les personnes qui consultent puisque dans le contexte de la violence organisée, toutes les approches sont mises au défi, d’où le fait qu’il ne faille privilégier aucun dogme ni aucune approche. RIVO offre également la possibilité de travailler en plusieurs langues et avec des interprètes, ce qui permet de voyager entre les langues et les cultures. Peterson est d’ailleurs polyglotte, anciennement traducteur et venant lui-même d’une famille d’immigrants, italienne du côté maternel, et danoise et polonaise du côté paternel.

Lire plus
publié le 15 / 10 / 2018

Le RIVO m'a aidé à faire un pas en dehors de la survie

Un texte de Roseline (nom fictif)

J'ai été référée au RIVO parce que j'ai subi, entre autre, de la violence organisée. Pour la plupart des gens au Québec, celle-ci ne concerne que des individus "douteux". Peu sont conscients (peut-être un peu moins dernièrement) que l'exploitation sexuelle et la traite existe bien ici et qu'elles font de nombreuses victimes "innocentes" (enfants et femmes).

Toute petite, pour "éponger" ses dettes, mon père m'a vendue à ses créanciers. Ces derniers m'ont "dressée" pour répondre aux demandes des clients des établissements qu'ils contrôlaient (bordels d'enfants, bars d'enfants danseurs nus, bars à gaffes, etc.) ou pour des soirées ou journées "privées". J'ai été vendue de l'âge de 5 ans à 17 ans. J'ai essayé à quelques reprises de refuser, de m'opposer. J'en subissais alors encore plus gravement les conséquences ou on menaçait de s'en prendre à ma famille ou aux autres victimes présentes. À la limite, j'aurais accepté qu'on me torture (ce qui arrivait régulièrement) et que j'en meure (souvent, j'ai espéré cette délivrance) mais pas que d'autres personnes, surtout celles qui m'étaient chers, subissent  des conséquences.

Lire plus
publié le 28 / 07 / 2018

Journée mondiale des réfugiés 2018

Un texte de : Gabrielle Roy

  

Square Cabot, Montréal, 20 juin

En cette journée mondiale des réfugiés où se sont donné rendez-vous rythmes de tam-tams, massages de main et jeux de marionnettes pour enfants, les activités de sensibilisation à la réalité des réfugiés étaient à l’honneur. C’est donc dans une ambiance festive que le public a été amené à mieux comprendre la réalité des réfugiés qui s’activent sur plusieurs fronts en même temps : ceux du processus d’intégration, de l’apprentissage d’une nouvelle langue, de la recherche d’un emploi sans oublier celui de trouver le moyen de faire le deuil d’une ancienne vie.

Lire plus
publié le 27 / 06 / 2018

Narrative Therapy training session

Text by Véronique Harvey, MSc, MSW, psychotherapist for RIVO

Version française


Narrative Therapy: a Tool for the Reconstruction of the Self among Survivors of Organized Violence

Developing knowledge on Narrative Therapy continues at RIVO as we hosted a second training session on the topic. Narrative Therapy is a solution-oriented practice (Michael White and David Epston). It enhances a person's ability to mobilize by becoming aware of his/her own resilience.

Lire plus
publié le 08 / 05 / 2018

Formation sur l’approche narrative

Texte de Véronique Harvey, Msc., T.s., et psychothérapeute pour le RIVO

English version

L’approche narrative au service des personnes en besoin de reconstruction

L’approfondissement des connaissances sur l'approche narrative se poursuit au RIVO! Une deuxième formation sur l’approche narrative a eu lieu. L’approche narrative fait partie des pratiques orientées vers les solutions (Michael White et David Epston). Elle se caractérise par le fait qu’elle met en valeur la capacité de la personne à se mobiliser en prenant conscience de ses propres résiliences.  

Lire plus
publié le 07 / 05 / 2018


Faire un don Devenir bénévole
Blogue When Generosity Turns its Face and Smiles Back at You
Text by Penny RankinFrom St Matthias Church, Montreal Four years ago this coming September, marked a turning point in our...
Text by Penny RankinFrom St Matthias Church, Montreal Four years...
Facebook

Facebook

Restons en contact