Entre souvenirs de guerre et quête de beauté, le réputé designer de mode Andy Thê-Anh se raconte

Texte: Andy Thê-Anh

English version

Je suis arrivé du Vietnam en 1981 à Sainte-Thérèse à l’âge de 16 ans avec mes grands-parents, mes deux sœurs, mon oncle et mes tantes et cousins. Nous étions dix. 

ATA1.png

Je suis arrivé en plein hiver avec un tapis de neige blanche, bien que les sapins verts ne m’étaient pas étrangers. Mon intégration presque immédiate à l'école secondaire en français s’est déroulée assez facilement. Au Vietnam, j’apprenais la langue française au primaire. Je n’ai pas ressenti ni vécu de discrimination. À l’époque, il y avait une vague de sympathie envers les réfugiés qui arrivaient en nombre important par bateau de l’Asie, communément appelé les « boat people ». Moi, j’ai eu de la chance! Je suis venu en avion! Notre famille a été parrainée par l’une de mes tantes immigrées à Montréal dans les années 70. 

Je suis originaire de Saïgon, d’une famille bourgeoise et intellectuelle. Ma grand-mère était la cousine du dernier empereur vietnamien. Je suis le seul garçon de la famille. J’ai grandi pendant la guerre, protégé et gâté par mes grands-parents. Ils me cachaient tout. Cela m’a permis d’être inconscient de ce qui se passait à l’extérieur, à l’extérieur de mon univers, de mon moi. 

Lire plus
publié le 02 / 03 / 2018

La pièce manquante

Un texte de Noémie Trosseille, anthropologue

Pour la Journée internationale de tolérance zéro à l’égard des mutilations génitales féminines, et dans le cadre de son travail de documenter les pratiques porteuses d’interventions réussies, Noémie Trosseille nous propose ce témoignage de Véronique Harvey, psychothérapeute au RIVO.

ripped-2034950_1920.png

Je suis assise devant toi et je me sens inadéquate, parce que tu as quelque chose que moi je n’ai pas, qu’on m’a volée.

Si dans certains pays d’origine, une femme excisée est une femme de valeur méritant une belle vie et un respect social, elle devient une victime dans notre société hôte qui, par son regard critique, crée inconsciemment un sentiment de  honte : la honte de l’incomplétude.

La première fois où elle a côtoyé l’excision, Véronique Harvey vivait à New York : en tant que travailleuse sociale et psychothérapeute, elle a occupé le poste de African Community Councellor au Sanctuary for Families, un organisme offrant des services gratuits pour les personnes victimes de violence familiale.

Lire plus
publié le 02 / 02 / 2018

Interview with John Docherty, RIVO's Co-Founder and Coordinator

Text: Andrea Davidge
Artist, Teacher and Intern at RIVO

If you ask an ordinary bee what's the meaning of life, what's the point of life? The bee will say: it is to make honey of course. That's a legitimate answer. All of us have our honey-making thing we do: money, garden... For the individual bee it might mean making honey, but in the bigger scheme of things, the meaning of life for bees is the cross pollination that they allow for, without which the planet would just kind of wither and all the plants would perish and die and that would be the end of it.

IMG_2675f3.jpg

These are some of the words that John Docherty, RIVO's Co-Founder and Coordinator had to say while I interviewed him on his work at RIVO, which will be celebrating its 25th anniversary this year. 

Lire plus
publié le 06 / 12 / 2017

Témoignage d’un réfugié égyptien: Comment le RIVO m’a aidé

English version will follow

Pour la Journée mondiale de la santé mentale 2017, un survivant égyptien a écrit et remis une lettre à sa psychologue du RIVO afin de la remercier.  Dans sa lettre, il témoigne de la façon avec laquelle elle l'a aidé à surmonter les traumatismes qu'il a vécu dans son pays d'origine. 

fullsizeoutput_786.jpeg

Crédit photo : Sidahmed Tfeil

On World Mental Health Day 2017, an Egyptian survivor writes a letter to his RIVO psychologist as a way to thank her.  In his testimony, he describes how she helped him overcome the trauma he experienced in his country of origin. 

Lire plus
publié le 06 / 10 / 2017

Temps humain…

fullsizeoutput_787.jpegAu mois de mai dernier, deux intervenants qui travaillent auprès des personnes immigrantes ont participé à une formation sur la Menace identitaire. La formation offerte par la Table de concertation au service des personnes réfugiées et immigrantes (TCRI) visait à sensibiliser les professionnels à cerner les processus de menace (blocage et atteinte à l'estime de soi) que la rencontre interculturelle peut provoquer lors de l’intervention en milieu ethnique. 

À la fin du processus, les deux intervenants, Charles et Rachel, ont écrit ce poème sur la rencontre avec l'autre 

 

Lire plus
publié le 21 / 09 / 2017

La fierté gaie en Algérie, en toute discrétion

Bien que la semaine de la Fierté Montréal se soit terminée le 20 août dernier, les enjeux auxquels font face les personnes LGBTQ se perpétuent: discrimination, persécution, atteinte à la vie. Plusieurs de ces personnes sont forcées de fuir leur pays d’origine pour trouver une société plus ouverte, accueillante et tolérante, comme le Québec. 

RIVO est Fier de mettre en lumière le témoignage de Tamila Hachemi, une jeune femme d’origine algérienne, qui a travaillé en tant que psychologue auprès des personnes LGBTQ.

flag.jpeg

Je m'appelle Tamila et je suis psychosociologue clinicienne de formation. Je suis actuellement stagiaire en intervention psychosociale à la Maisonnée, un OSBL offrant des services d’accueil et d’aide à l’intégration des migrants à la société québécoise.

Originaire d'Algérie, je suis au Québec depuis trois mois maintenant. Au terme de la semaine Fierté Montréal (10 au 20 août dernier), j’ai pris l’initiative de parler de la réalité des personnes « lesbiennes, gaies, bisexuelles, transgenres et queer » (LGBTQ) en Algérie et des violences physiques, mentales et sociales qui leur sont encore infligées aujourd’hui.

Lire plus
publié le 04 / 09 / 2017

Mettre fin à la traite sexuelle des femmes immigrantes

30juillet.jpgÀ l’occasion de la Journée mondiale de la dignité des victimes de la traite d’êtres humains, RIVO souligne le travail important pour combattre l’exploitation sexuelle des femmes fait par notre organisme partenaire, le Mouvement contre le viol et l’inceste (MCVI)  - Centre d’aide et de lutte aux agressions à caractère sexuel, et avec l’appui de la Fondation canadienne des femmes

Nadia Juracovschi, intervenante psychosociale au MCVI, et interne en psychologie à RIVO explique le rôle du projet «Mettre fin à la traite sexuelle des femmes immigrantes » :

Lire plus
publié le 26 / 07 / 2017

Pardonner à son bourreau

Un texte de Véronique Harvey
T.s., psychothérapeute, membre du réseau RIVO

En cette Journée mondiale du soutien pour les victimes de la torture, le Réseau d’intervention auprès des personnes ayant subi de la violence organisée (RIVO) dénonce cette forme de violence qui vise à briser la personnalité de la victime en la soumettant à des traitements dégradants et inhumains. Selon un rapport d’Amnistie Internationale (2015), un nombre croissant de cas de torture dans plusieurs pays ont été rapportés.

Depuis plus de vingt ans, le RIVO offre des services de thérapie gratuits à plusieurs de ces victimes, en tentant de les aider à retrouver leur dignité et à se reconstruire une nouvelle vie, ici, au Canada. Nous tenions à leur donner une voix en cette Journée mondiale du soutien pour les victimes de la torture. C’est pourquoi j’ai rencontré Ahmed, un journaliste qui nous parle de son séjour en prison et nous transmet, à travers son récit, une leçon d’humanité.

Support_Victims_of_Torture.jpg 

Lire plus
publié le 24 / 06 / 2017

World Refugee Day in Montreal

Text: Justin G. Murgai
Photos : Sid Ahmed Tfeil 

28.jpg

World Refugee Day, falling on 20 June each year, has undeniably been one of the most significant of annual events in my work with refugees and asylum seekers these past 10 years. The power of the event is felt around the world where hundreds of thousands, if not millions, of people come together to stand in support of those who have been forced to leave their homes because of war and persecution.

Before moving to Montreal, I had been developing a month of celebrations to commemorate the occasion in Hong Kong. Needless to say, I was disappointed to have moved before being able to attend these events, but I was equally curious to see how Montreal honours this important day.

Lire plus
publié le 19 / 06 / 2017

L'approche narrative

Un modèle d’intervention qui ouvre la porte vers la « continuité de soi »

Un texte de Véronique Harvey
T.S. psychothérapeute, membre du réseau des thérapeutes du RIVO

IMG_8139-3.jpg

En février et mars dernier, dix-huit cliniciens du RIVO, dont moi-même, avons reçu une formation sur les pratiques narratives, offerte par André Grégoire, formateur expert en cette approche.

C’est en 2011, lors d’une de ses formations, que j’ai fait la connaissance d’André, psychologue, qui s‘intéresse avec passion à l’application de l’approche narrative dans divers contextes thérapeutiques. Il a développé une session de formation spécifique inspirée de ce modèle pour l’intervention en contexte de trauma. Je lui avais parlé du RIVO et du travail de ses thérapeutes qui, comme moi, interviennent auprès des personnes réfugiées. André s’est montré fort intéressé à notre domaine d’intervention, et en a découlé cette formation offerte à nos membres cliniciens.

La rencontre fut riche et stimulante, car l’appariement entre le modèle d’intervention narrative et les besoins de la clientèle du RIVO est évident. La formation fut un succès et les intervenants du RIVO ont pu élargir leur palette d’outils en intervention.

Lire plus
publié le 25 / 05 / 2017


Faire un don Devenir bénévole
Blogue Entre souvenirs de guerre et quête de beauté, le réputé designer de mode Andy Thê-Anh se raconte
Texte: Andy Thê-Anh English version Je suis arrivé du Vietnam en 1981 à Sainte-Thérèse à l’âge de 16 ans avec mes...
Texte: Andy Thê-Anh English version Je suis arrivé du Vietnam en...
Facebook

Facebook

Restons en contact