Victimes de violence organisée

Guerre. Génocide. Terrorisme. Torture. Des milliers de personnes parmi nous ont subi la violence organisée dans leur pays d’origine. C’est le cas des 25 000 réfugiés syriens attendus au Canada en 2016, qui arrivent ici avec des souvenirs douloureux et même parfois paralysants. 

Dans le cas des demandeurs d’asile, les démarches exigées pour l’obtention du statut d’immigration (statut de réfugié) leur paraissent souvent insurmontables. Imaginons ce que peut représenter leur intégration complète en tant que citoyens fonctionnels et épanouis. 

Ce sont des femmes, des hommes, des enfants qui ne demandent qu’à s’intégrer et contribuer à leur société d’accueil, une volonté qui se voit compromise par les blessures émotionnelles issues des traumatismes liés à la violence subie dans leur pays d’origine. Le RIVO les aide à bâtir des relations saines, à être de bons parents et réaliser leurs rêves au Québec.

Facebook

Restons en contact