La violence organisée

« La violence organisée consiste en l’utilisation délibérée et systématique de la terreur et de la brutalité afin de contrôler des individus, des groupes et des communautés.  L’usage d’une force écrasante entraîne la peur et un sentiment d’impuissance parmi les victimes.  Ses méthodes entraînent la souffrance et des douleurs importantes, le recours au meurtre, à l’intimidation, aux menaces et dans certains cas, la destruction d’une communauté, d’un groupe ethnique ou de l’opposition politique.  Les gouvernements se servent des forces militaires, de la police et des organisations politiques  pour pratiquer la violence organisée.  Ces groupes peuvent aussi agir indépendamment pour persécuter des individus, des groupes ou des communautés.  Des groupes d’opposition peuvent aussi terroriser et brutaliser les populations civiles dans le but d’obtenir du pouvoir provoquant peur et désordre social. » 

Kane S. Working with victims of organized violence from different cultures. A Red Cross and Red Crescent Guide. International Federation of Red Cross and Red Crescent Societies. Genève, Suisse, 1995, p.5 (traduction faite par le RIVO).

Avec l'aimable autorisation de l'artiste © Nizar Ali Badr

Facebook

Restons en contact