Témoignage d’un réfugié égyptien: Comment le RIVO m’a aidé

English version will follow

Pour la Journée mondiale de la santé mentale 2017, un survivant égyptien a écrit et remis une lettre à sa psychologue du RIVO afin de la remercier.  Dans sa lettre, il témoigne de la façon avec laquelle elle l'a aidé à surmonter les traumatismes qu'il a vécu dans son pays d'origine. 

fullsizeoutput_786.jpeg

Crédit photo : Sidahmed Tfeil

On World Mental Health Day 2017, an Egyptian survivor writes a letter to his RIVO psychologist as a way to thank her.  In his testimony, he describes how she helped him overcome the trauma he experienced in his country of origin. 

Au début, je souffrais d’insomnie, mon sommeil n’était pas régulier, et je pensais aux évènements que j’avais vécus dans le passé. Je pensais aux proches que j’avais perdus, j’ai vu leurs spectres, j’ai entendu leurs voix quand je marchais dans la rue. Parfois, je me réveillais en panique et j’oubliais que j’étais maintenant au Canada. J’ai eu une période de peur quand je pensais à mes enfants ou ma famille. J’avais peur que ma famille subisse des conséquences à cause de moi. Ça, c’était avant la décision de mon audience à l’immigration et avant d’être accepté comme réfugié.

Tout cela m’a beaucoup affecté. Mais j’ai traversé cette période grâce à Dieu, à l’organisme RIVO et à ma psychologue qui m’a toujours encouragé. Elle a écouté attentivement toutes mes souffrances, m’a aidé à trouver le chemin.

J’ai réussi à traverser cette période et à vivre avec ma nouvelle réalité. J’ai réussi à surmonter les douleurs du passé et aussi, à penser à mon avenir sans regarder derrière.

Finalement, je dois dire : c’est rare de trouver quelqu’un qui peut écouter tes souffrances et partager avec toi tes sentiments ; quelqu’un qui peut aussi toucher ton âme pour guérir tes souffrances pour que tu sortes de cette tragédie comme un nouveau-né qui commence sa vie.

C’est superbe ! Je ne peux pas l’expliquer en mots !

Merci beaucoup !


Testimony of  Egyptian refugee
How RIVO helped me

At first I was suffering from insomnia. My sleep was irregular, and I was thinking about the events I had experienced in the past. I thought of the loved ones I had lost. I saw their ghosts; I heard their voices when I walked down the street. Sometimes I woke up in panic and forgot I was in Canada. I felt fear when I was thinking about my children or my family. I was afraid my family would suffer consequences because of me. That was before the decision of my immigration hearing, and before I was accepted as a refugee.

All this has affected me greatly. But I traversed this period, thanks to God, the RIVO organization and my psychologist who always encouraged me. She listened attentively to all my sufferings, and helped me find the way.

I managed to go through this difficult time, and live with my new reality. I managed to overcome the pains of the past and also, to think about my future without looking back.

Finally, I must say: it is rare to find someone who can listen to your pains and share your feelings with you; someone who can touch your soul to heal your sufferings so that you come out of this tragedy like a newborn beginning its life.

It is superb! I cannot explain it in words!

Thank you very much!

 


Faire un don Devenir bénévole
Blogue Interview with John Docherty, RIVO's Co-Founder and Coordinator
Text: Andrea DavidgeArtist, Teacher and Intern at RIVO If you ask an ordinary bee what's the meaning of life, what's...
Text: Andrea DavidgeArtist, Teacher and Intern at RIVO If you...
Facebook

Facebook

Restons en contact